Austin-Healay, la race des bouledogues

Les modèles créés par Donald Healey et son fils Geoffrey ont joué un rôle clé dans la réputation de la Grande-Bretagne comme principal producteur de voitures de sport dans les années cinquante et soixante. 

Plus de détails

25415

Disponibilité : En stock

35,00 €

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Le livre qui s’intitule « Austin Healey : La race des bouledogues », met en exergue l’un des plus prestigieux véhicules britanniques, alliant à la fois l’élégance, l’esthétique, ainsi que la puissance. Il s’agit bien évidemment de la prestigieuse marque Austin Healey. L’auteur nous fait découvrir les modèles les plus notoires et leurs variantes de 1946 à 1972, de l’emblématique Austin Healey 100 à la Jensen-Healey, en passant par la Sprite, ou bien encore la Midget.

Il faut tout d’abord préciser que cette marque voit le jour lors de l’après-guerre, avec pour mission de redonner ses lettres de noblesse à l’industrie automobile anglaise. Sous l’impulsion de son fondateur, le dénommé Donald Healey, celui-ci aspire à concevoir un bolide à la fois performant, fiable et relativement bon marché quant à faire scintiller nom d’Healey à l’échelle internationale.

Au fur et à mesure de cet ouvrage, le lecteur apprend que ce véhicule est conçu à l’origine comme une conduite à gauche. Quant à la mécanique de ce roadster, celle-ci captive les attentions, surtout qu’il se caractérise par une pointe de vitesse saisissante à l’époque. Sachant que les américains sont friands de cette race de véhicules hyperpuissants, elle jouit d’un châssis performant, avec un moteur qui développe un couple impressionnant. Toutefois, il convient de souligner que la marque s’illustre également dans d’autres domaines, notamment l’aéronautique, surtout lors de la seconde guerre mondiale, puisque le constructeur automobile obtient du gouvernement britannique des contrats, afin de produire des aéronefs développés par la Royal Aircraft Factory.

Cette voiture acquiert ses lettres de noblesse à travers plusieurs modèles qui contribuent largement à sa renommée internationale, notamment la Austin Healey 100, produite de 1953 à 1956 et dont la plus grande partie est exportée outre-Atlantique.

Il convient d’ajouter à cela que malgré un moteur qui ne développe que 90 chevaux, il n’empêche qu’elle demeure robuste et plein de souplesse, couplée à des qualités aérodynamiques, lui permettant d’atteindre la vitesse de 170 km/h en pointe, ce qui est ahurissant pour une cylindrée de cette trempe à cette époque précise.

La trajectoire fulgurante de cette marque ne cesse d’atteindre des sommets, notamment avec la genèse de la Austin Healey 3000, qui déchaîne les passions aux Etats-Unis, et qui connait un franc succès, d’où le fait qu’elle séduise les plus grands pilotes, à l’instar de Carroll Shelby, Vic Elford, Pat Moss, ou encore Timo Mäkinen.

Ce livre permet de revisiter un bolide britannique de légende quant à le mettre sous les feux de la rampe, surtout qu’il contribue à la renaissance de l’industrie automobile britannique.

  • Auteur Jon Presnell
  • EAN 13 9782726897553
  • Editeur ETAI ALBUMS
  • Format 210X270