Les voitures de la gendarmerie nationale

Héritière de plus de deux siècles d’histoire, la gendarmerie nationale est présente non seulement sur le territoire national mais également sur des théâtres extérieurs. Bien que rattachée depuis 2009 au ministère de l’Intérieur, cette arme d’élite, forte d’environ centmille personnes, garde son statut militaire.

Plus de détails

25419

Disponibilité : En stock

46,00 €

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

La gendarmerie nationale est est mise en lumière à travers ce livre édité par Pascal Meunier et son comparse Laurent Jacquot, particulièrement les véhicules qu’ils utilisent, indispensables à plus d'un titre pour mener à bon escient leurs missions.

Cet ouvrage enrichissant et instructif nous met la focale sur cette arme d’élite, qui veille depuis des lustres sur la sécurité de tout un chacun. Grâce à un éventail de documentation et de clichés recueillis, le lecteur est en mesure de découvrir l’ensemble des véhicules utilisés par cette prestigieuse corporation, laquelle rappelons-le, est rattachée au ministère de l’intérieur depuis l’année 2009.
Les camions, les voitures, les chars, les motos, les chars, ou encore les bateaux, tous les moyens de locomotion sont soigneusement passés au crible à travers ce livre riche en images.

Nul doute que la gendarmerie nationale, ayant comme tâche principale qui lui incombe le contrôle de la circulation sur les routes, a su parfaitement s’adapter aux changements survenus lors de chaque époque, en se dotant de véhicules réputés pour leur puissance quant à exécuter son rôle de la meilleure manière possible.

L’histoire de la gendarmerie nationale est indissociablement liée à celle des autoroutes hexagonales, puisqu’elle utilise tout d’abord la fameuse Matra Djet, précisément dans les années 1960, et qui est un bolide ayant la particularité de participer aux 24 heures du Mans.
Dès lors, la gendarmerie nationale se doit de posséder un véhicule adapté à la surveillance des autoroutes à cette époque là, d’où le fait qu’elle adopte dans la foulée une Alpine A110, réputée pour sa vélocité impressionnante et qui peut atteindre jusqu’à 215 km/h.

Pouvant être amenée à la lutte contre la délinquance, notamment des narcotrafiquants qui utilisent des bolides très rapides pour commettre exécuter leurs crimes, la gendarmerie nationale est dans l’obligation de se munir d’une flotte de véhicules pour contrecarrer leurs stratagèmes malveillants.

Comme nous pouvons le constater à travers le livre, elle franchit un palier supplémentaire l’année 2006, en s’équipant d’une soixantaine de Subaru Impreza WRX, et qui sont adaptés à n’importe quelle intervention pouvant advenir sur les autoroutes, étant donné que ce véhicule nippon peut atteindre la vitesse de 250 km/h en seulement 5,8 secondes.
Un énième changement s’opère l’année 2010 et voit la gendarmerie nationale adopter un véhicule français, en l’occurrence la Renault Mégane III RS et qui est aussi spectaculaire que son prédécesseur japonais.

En somme, le livre retrace l’ensemble des véhicules qui contribuent à la renommée de la gendarmerie nationale non seulement à l’échelle locale, mais également en dehors des frontières, mettant en relief les principales mutations durant ces deux siècles d’histoire.

  • Auteur Pascal Meunier & Laurent Jacquot
  • EAN 13 9782726897546
  • Editeur ETAI ALBUMS
  • Format 235X310