La Grande Guerre 1914-1918

Les images de la Première Guerre mondiale sont abondantes, car, au début du XXe siècle, le matérielphotographique devient plus léger et moins coûteux, tandis que les temps de pose diminuent. Il devient possible de capter une situation avec un appareil que l’on peut porter sur soi, et la pratique de la photographie se démocratise.

Plus de détails

25752

42,00 €

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Les photos prises par Désiré Sic, officier dans le génie durant la Grande Guerre, sont remarquables tant par leur nombre et leur diversité (plus d’un millier) que par leur qualité (soin dans le choix des sujets, dans le cadrage, voire dans la composition). Elles véhiculent des impressions variées : d’abord, celle de multitudes d’hommes engagés dans les lignes du front, mais aussi plus régulièrement dans les travaux de creusement de tranchées et d’abris, parmi lesquels se distingue le groupe plus restreint des camarades. La rudesse et la précarité des conditions de vie dans les tranchées sont également très présentes, quelque peu atténuées dans les abris et cagnas offrant un confort spartiate. La présence d’un matériel abondant apparaît de façon croissante à mesure que la guerre dure, et son évolution est significative. Dans un conflit qui s’éternise et qui requiert la mobilisation de tous les moyens disponibles, la logistique prend une place grandissante, et le génie, chargé notamment de l’aménagement des pistes, des abris, des voies ferrées et des ponts, voit son rôle constamment renforcé. Certaines photos peuvent donner l’impression trompeuse d’une vie collective besogneuse et calme, et la violence du conflit n’est attestée qu’indirectement, par de multiples images de ruines, de sites dévastés, de tranchées chamboulées, auxquelles s’ajoutent celles d’avions abattus et quelques rares vues éloignées de blessés et de morts. Les lettres et notes de Désiré Sic viennent corriger l’illusion : les bombardements sont “formidables”, et la mort peut frapper à tout moment. Enfin, notre photographe n’est pas insensible au pittoresque ou à l’insolite, et il s’empresse de capter les mascottes qui viennent distraire le soldat ou ce poilu qui porte en enfilade des rats patiemment capturés.Les photographies et les documents rassemblés par Désiré Sic constituent un ensemble particulièrementcomplet et homogène, qui nous aide à mieux appréhender les multiples facettes de cette confla

  • Auteur Colin Miege
  • EAN 13 9791028300074
  • Nombre d'illustrations 600